Introduction au Secure by Design

Novembre 2023

Les attaques sur les applications ont non seulement augmenté en fréquence, mais aussi en gravité de leurs conséquences. Les dernières statistiques sont alarmantes, créant un scénario où les attaques ne sont plus une question de ‘si’ mais de ‘quand’, et leur réussite devient de plus en plus probable.

Attaquer une application est non seulement réalisable depuis n’importe quel lieu dans le monde,  mais génère aussi en cas de réussite des centaines ou des milliers de victimes, avec une impunité très forte pour les hackers.

Dans ce contexte, le Secure by Design est une philosophie selon laquelle la sécurité ne doit pas être une réflexion tardive, mais un composant du cycle de vie du logiciel. Cela signifie que, dès la conception initiale d’une idée jusqu’à la sortie finale et au-delà, chaque phase du développement logiciel est imprégnée de considérations de sécurité. C’est un paradigme qui cherche non seulement à attacher des fonctions de sécurité à un produit, mais à les intégrer dans le tissu même de l’architecture logicielle.

Dans cet article, nous verrons pourquoi il est crucial de rendre les logiciels sécurisés dès leur conception et nous aborderons les bases de Secure by Design, dans des termes accessibles à tous, experts ou béotiens. Car tous sont concernés : programmeurs, product owner, commerciaux, marketers…

L’impératif de sécurité à l’ère numérique

Les menaces cybernétiques évoluent constamment et présentent de nouveaux défis que les mesures de sécurité traditionnelles peinent à adresser. Les cybercriminels ne sont plus des acteurs isolés, ils se sont transformés en réseaux sophistiqués capables d’orchestrer des attaques avec une précision et une échelle auparavant inimaginables. Cette escalade des menaces signifie que des méthodes autrefois fiables sont désormais nettement insuffisantes.

Les statistiques sont révélatrices : une augmentation exponentielle des incidents de sécurité au cours des dernières années reflète combien le problème est devenu omniprésent. Alors que la technologie continue de progresser, les attaquants trouvent de nouvelles vulnérabilités à exploiter, depuis les services dans le cloud aux appareils IoT (Internet des objets), rendant la nécessité de mesures de sécurité proactives et intégrées plus critiques que jamais.

Dans ce climat, le concept de ‘sécurité en correction finale’ est une notion dépassée. Ajouter une surcouche de sécurité quand tout le reste est terminé est coûteux et peu efficace.

Le Secure by Design offre une approche prospective, qui intègre la sécurité dans l’ADN du développement logiciel. Il repose sur le principe que lorsqu’il s’agit de sécurité à l’ère numérique, une once de prévention vaut une livre de guérison. Dans le cycle de développement logiciel, la sécurité est essentielle pour protéger l’intégrité, la confidentialité et la disponibilité des données. Une violation dans l’un de ces domaines peut entraîner de graves conséquences, y compris, mais sans s’y limiter, des pertes financières, l’érosion de la confiance des clients et des implications légales dues au non-respect des réglementations sur la protection des données.

De plus, intégrer la cybersécurité dès les premières étapes du processus de développement logiciel est très rentable. S’attaquer aux vulnérabilités à un stade ultérieur est exponentiellement plus coûteux et complexe que si elles étaient prises en compte dès le début. En intégrant des considérations de sécurité dans la conception même de leurs applications, les entreprises réduisent le besoin de correctifs de sécurité après leur production, voire, pire, après leur déploiement.

Conformité réglementaire

Rendre un logiciel sûr aujourd’hui signifie également comprendre et adhérer à un corpus croissant de réglementations sur la protection des données. Ces cadres ne sont pas seulement des exigences légales, mais servent aussi de guide pour l’approche Secure by Design. Des réglementations telles que le RGPD (Règlement général sur la protection des données)  dans l’Union européenne, et diverses autres à travers le monde, soulignent la nécessité d’incorporer la sécurité dans le tissu du logiciel, et non de la saupoudrer en surface lors d’une réflexion tardive.

L’importance de la conformité ne saurait être trop soulignée. Elle va au-delà de l’évitement des pénalités et s’étend à l’instauration d’une culture de la sécurité au sein des organisations. Le Secure by Design est au cœur de cette culture. En s’alignant sur les normes réglementaires dès le début, les développeurs de logiciels et les entreprises s’assurent non seulement que leurs produits sont conformes à la loi, mais aussi qu’ils sont dignes de confiance pour les utilisateurs et les clients.

Ces réglementations mènent à des approches qui dépassent les frontières, des principes comme le privacy by design, la rétention minimale de données, et le consentement de l’utilisateur deviennent des principes universels du développement de produits numériques. Ils impliquent un passage d’une sécurité de colmatage réactive à une stratégie proactive globale. C’est là que le Secure by Design resplendit, étant à la fois un cadre de conformité et un gage de sécurité, améliorant la réputation des entreprises et protégeant les intérêts des utilisateurs.

Dans cette optique, la conformité réglementaire n’est pas juste une liste de contrôles. C’est une partie intégrante du Secure by Design qui, lorsqu’elle est mise en œuvre, sert de fondation robuste pour des systèmes logiciels plus sûrs et plus résilients à une époque où la sécurité numérique est synonyme de continuité des affaires.

Réputation de la marque et confiance

Sur le marché numérique, la réputation d’une marque dépend significativement de la manière dont elle gère la sécurité des données clients. Les violations de sécurité ne mènent pas seulement à une perte financière immédiate, mais peuvent infligent des dommages à long terme à la réputation d’une marque. Lorsque les clients font confiance à une entreprise et lui confient leurs informations, ils croient que celles-ci seront protégées. Une violation de cette confiance peut être irréparable. C’est pourquoi une approche Secure by Design est si cruciale, elle ne concerne pas seulement la protection, il s’agit de construire et de maintenir la confiance des clients.

De plus, pour les programmeurs, maîtriser le Secure by Design n’est pas seulement une question de compétence technique, mais un ajout significatif à leur valeur. Sur un marché de l’emploi où l’expertise en sécurité est de plus en plus demandée, la capacité à concevoir des applications sécurisées est une composante de la qualité d’un programmeur. Cela reflète une compréhension globale du contexte numérique actuel et futur.

Pour les entreprises, adopter le Secure by Design va au-delà des enjeux de confiance des clients, il s’agit également de cultiver la confiance en interne. En donnant la priorité à la sécurité dès la conception d’une application, les entreprises envoient un signal fort à leurs employés, en particulier les programmeurs, sur la valeur accordée aux pratiques de développement de qualité. Cet engagement envers la sécurité devient partie intégrante de l’ADN de l’entreprise, favorisant une culture où les développeurs sont encouragés à prioriser la sécurité dans leur travail.

Investir dans le Secure by Design présente donc un double intérêt. À l’extérieur, cela renforce la réputation de la marque, démontrant aux clients que leur sécurité est prise au sérieux, ce qui est crucial. À l’intérieur, cela construit une fondation de confiance et d’excellence, assurant que les programmeurs comprennent leur rôle central dans la sécurité de l’entreprise et se sentent valorisés pour leurs contributions à la sauvegarde des actifs numériques de l’organisation et de ses clients.

L’engagement d’une entreprise envers le Secure by Design renforce à la fois la fidélité des clients et l’engagement des employés. Il aligne les objectifs de sécurité, de développement et de stratégie commerciale en une vision globale, où protéger les données n’est pas seulement une exigence technique mais une valeur commerciale fondamentale. Cette approche globale de la sécurité peut faire toute la différence dans le succès d’une marque sur le marché numérique. La conclusion est claire : le Secure by Design est une nécessité. Pour les développeurs, cela améliore leur ensemble de compétences et leur employabilité, pour les entreprises, cela renforce leur réputation et engendre la confiance.

Les principes du Secure by Design

Au cœur de Secure by Design réside le principe fondamental de la proactivité plutôt que de la réactivité. Cette approche préconise une méthodologie qui privilégie la sécurité, où les risques potentiels sont traités bien avant qu’ils ne se transforment en véritables brèches. Il s’agit d’instaurer des mesures de sécurité robustes dès la première ligne de code, immunisant ainsi efficacement le logiciel contre une multitude de vulnérabilités qui pourraient autrement le compromettre à l’avenir. En intégrant la sécurité dans le développement, cela minimise la probabilité de correctifs coûteux et les dommages à la réputation qui accompagnent une brèche.

De pair avec l’état d’esprit proactif est la culture de la sécurité comme partie intrinsèque de la culture organisationnelle. Lorsque la sécurité est profondément enracinée dans les fondements d’une entreprise, chaque membre de l’équipe, du comité exécutif aux développeurs, devient un gardien de la sûreté numérique. Dans un tel environnement, le maintien de la sécurité devient une responsabilité collective, où la conscience et les actions des individus contribuent à la force de la posture de sécurité. Il s’agit de cultiver un environnement où la pensée orientée vers la sécurité est une seconde nature et considérée tout aussi cruciale que la fonctionnalité ou l’expérience utilisateur.

Par exemple, le Secure by Design soutient des principes fondamentaux de programmation, tant en qualité qu’en sécurité, comme le principe du moindre privilège. Cette stratégie implique de concevoir des systèmes de telle manière que chaque utilisateur, application ou processus système se voie accorder le niveau minimum d’accès, ou de privilèges, nécessaire pour exécuter ses tâches. Cette minimisation des droits d’accès est une stratégie de défense critique qui réduit non seulement la surface d’attaque mais limite également l’impact potentiel d’une brèche de sécurité. En garantissant que l’accès aux informations sensibles et aux commandes critiques est étroitement réglementé, le principe du moindre privilège agit comme une sauvegarde vitale contre les menaces externes et les risques internes.

Ces principes servent de piliers sur lesquels des systèmes logiciels fiables et résilients sont construits, assurant que la sécurité n’est pas une réflexion tardive, mais une caractéristique fondamentale de la technologie.

Bonnes pratiques et Secure by Design

Les bonnes pratiques liées au Secure by Design aident à créer des systèmes logiciels robustes et sécurisés. Ces pratiques ne concernent pas des détails techniques, mais plutôt la philosophie et l’approche qui priorisent la sécurité à chaque étape.

Adhérer aux règles de codage sécurisé est central dans le Secure by Design. Ces règles servent de repère pour les développeurs, les guidant vers des pratiques de codage qui réduisent intrinsèquement la vulnérabilité du logiciel aux cyberattaques. En suivant ces règles, les développeurs peuvent prévenir une multitude de failles de sécurité courantes.

Un autre pilier de Secure by Design est la réalisation régulière d’audits et de révisions de sécurité tout au long du cycle de vie du développement. Ces audits agissent comme des points de contrôle, assurant que le code répond non seulement aux exigences fonctionnelles mais aussi a été conçu en respectant les bonnes pratiques de sécurité. C’est à travers ces évaluations périodiques que des problèmes de sécurité potentiels peuvent être identifiés et résolus avant qu’ils ne se transforment en problèmes plus importants.

L’utilisation de composants tiers est monnaie courante dans le développement de logiciels, mais chaque code externe introduit un risque supplémentaire de vulnérabilité. Une gestion prudente de ces dépendances est cruciale, impliquant une évaluation approfondie, une mise à jour régulière et une compréhension de la sécurité de chaque composant. Il s’agit de garantir que ces blocs externes adhèrent aux mêmes normes de sécurité que le code interne.

L’automatisation a révolutionné de nombreux aspects du développement logiciel, et les tests de sécurité ne font pas exception.

Des outils de tests de sécurité automatisés scannent le code et y détectent a posteriori des vulnérabilités connues bien plus rapidement et de manière plus approfondie que les efforts manuels. En incorporant ces outils dans le pipeline d’intégration continue et de déploiement continu (CI/CD), les vulnérabilités peuvent être détectées et traitées de façon précoce, même si c’est après leur production. En conjuguant ainsi détection a posteriori des vulnérabilités et mise en œuvre a priori des bonnes pratiques de programmation, on a un ensemble cohérent de sécurisation des applications.

Incorporer ces bonnes pratiques favorise un environnement où la sécurité est une partie continue et intégrale du processus de développement. Ces principes de Secure by Design aident à concevoir des logiciels qui ne sont pas seulement fonctionnels et conviviaux, mais aussi sécurisés par nature.

Créer de la fluidité

Conjuguer sécurité et expérience utilisateur est un art parfois difficile. Les mesures de sécurité doivent améliorer, et non entraver, l’utilisabilité du logiciel. Cela peut être réalisé grâce à des choix de conception intelligents qui intègrent des protocoles de sécurité robustes de manière intuitive et non intrusive pour les utilisateurs.

Intégrer la sécurité dans les flux de travail agiles exige un changement culturel où les considérations de sécurité sont aussi automatiques et intégrales que les contrôles de qualité. Les activités de sécurité devraient être intégrées dans le quotidien du développement, avec des revues de sécurité (security review) et des évaluations de vulnérabilité incorporées dans le pipeline CI/CD. Cette intégration garantit que la sécurité n’est pas un goulot d’étranglement tardif mais un aspect fluide du processus de développement, permettant le déploiement rapide et sécurisé du code.

D’un point de vue budgétaire

Aborder les contraintes budgétaires en matière de sécurité consiste souvent à démontrer le faible coût de la prévention. Plaider pour des budgets de sécurité devient plus efficace lorsque c’est présenté comme un investissement dans la gestion des risques. Il s’agit de quantifier les coûts potentiels associés aux violations de données, y compris les répercussions financières immédiates et les conséquences à long terme plus diffuses pour la réputation de la marque. Ces coûts sont généralement astronomiques. Lorsque les parties prenantes comprennent le véritable coût des compromissions de la sécurité, l’investissement dans la prévention, comme le Secure by Design, devient une étape logique et très bon marché pour protéger les données de l’entreprise, la confiance des clients et la valeur globale de l’entreprise.

En pratique

Il est impératif de comprendre que l’adoption de Secure by Design n’est pas seulement un choix mais une nécessité. En prenant un peu de recul, on comprend les implications plus larges du Secure by Design : plus qu’une méthodologie, c’est un changement profond dans la maitrise de la production des logiciels dans un monde de plus en plus exigeant.

Chez Les Oies du Cyber, nous comprenons que la fondation de tout logiciel robuste réside dans la compétence des acteurs qui vont le créer. Notre engagement est de vous guider à travers le processus de mise en œuvre des principes du Secure by Design dans le cycle du développement de vos applications. Nous ne fournissons pas simplement un ensemble de règles, nous offrons une mise en œuvre progressive, engageant l’adhésion de toutes les parties concernées.

Nous vous aidons à établir un plan de sécurité qui imprègne chaque couche de votre projet. Avec Les Oies du Cyber, vous accédez à un ensemble détaillé de règles qui répondent aux défis et aux exigences de chaque étape du développement d’une application. Que vous esquissiez les premiers designs, écriviez vos premières lignes de code ou déployiez le produit final, notre expertise garantit que la sécurité est une présence constante et inébranlable.

Notre méthodologie est conçue pour être aussi adaptative et agile que votre processus de développement, s’intégrant de manière transparente avec les outils et pratiques que vous utilisez déjà.

En vous associant avec Les Oies du Cyber, vous ne construisez pas seulement un logiciel, vous construisez un actif numérique résilient face aux menaces et à leurs évolutions. Nous vous équipons avec les connaissances et les outils pour instaurer un cadre Secure by Design robuste, rendant la sécurité une partie intégrale de l’ADN de vos applications.

Les Oies du Cyber, éditeur d’une suite de solutions de cybersécurité de nouvelle génération, vous aide à améliorer votre cybersécurité.

Les Oies du Cyber développe une approche innovante sur le thème du Secure by Design !

Demandez à être contacté